Panier

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Les prix sont TTC

Panier Commander

Catégories

Cours de Haute-Magie

Cours de Haute-Magie

Fort d'une longue quête personnelle de l'occulte, le Dr. Fernand Rozier dresse ici, à l'intention de ses étudiants, un inventaire méthodique des mondes invisibles, avec leurs hiérarchies respectives : plans divin, céleste, mental, kamique, astral, physique et infraphysique.

Plus de détails

18,30 € TTC

SKU000739

Disponibilité : In Stock

Ajouter au panier

Auteur: Dr Fernand Rozier

Présentation de Serge Caillet

Le Mercure Dauphinois, 2001, Broché 13 x 21,5, 204 pages



L'exploration du monde invisible

Fort d'une longue quête personnelle de l'occulte, le Dr. Fernand Rozier dresse ici, à l'intention de ses étudiants, un inventaire méthodique des mondes invisibles, avec leurs hiérarchies respectives : plans divin, céleste, mental, kamique, astral, physique et infraphysique. Il passe en revue les habitants de ces mondes: le Christ, la Vierge de Lumière, les anges pour le céleste, les salamandres, sylphes, ondins et gnomes, fées et nymphes pour le plan mental et enfin les émentals pour le plan astral. Puis il aborde la notion de l'âme et du péché, et pose la question de la pénétration de l'homme dans l'invisible, au moyen de sorties en corps astral, ou dans d'autres corps. Enfin, il fait le point sur les différents types de visions que l'homme peut rencontrer dans ses expériences sensibles.
Ce cours de haute magie donné à l'École des Sciences Hermétiques à Paris, en 1905, est publié par Serge Caillet, d'après le manuscrit qui appartint au Dr Gérard Encausse-Papus, puis à son fils, le Dr Philippe Encausse, à la mort duquel il a été légué à la Bibliothèque Municipale de Lyon. Désormais accessible à tous, ce cours n'a rien perdu de son intérêt.

Docteur en médecine et en sciences physiques, Fernand Rozier (1839-1922) fut l'élève du mage Eliphas Lévi, avant de s'engager avec Papus et ses compagnons dans la restauration de l'occultisme chrétien. Il nous fait participer ici à sa propre expérience de l'invisible.